SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Class 40 Fondation Stargardt

Martin Le Pape : "La Route du Rhum… va être ma toute première transatlantique en solitaire"

samedi 9 avril 2022Redaction SSS [Source RP]

Après sept années passées sur le circuit exigeant des Figaro Bénéteau, Martin Le Pape, qui ambitionne de s’aligner un jour au départ du mythique Vendée Globe, se prépare à gravir un nouvel échelon. Le Finistérien s’apprête à faire son entrée sur le circuit des Class40 Class40 #Class40 à la barre d’un Clak40 aux couleurs de la Fondation Stargardt. Un plan VPLP dont la construction a débuté en décembre dernier chez Multiplast et dont la mise à l’eau est prévue le 13 mai prochain. Une machine avec laquelle il espère s’illustrer au plus haut niveau lors de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum – Destination Guadeloupe en novembre prochain.

Dans la foulée de sa belle 4e place au Championnat de France Élite de Course au Large décrochée en septembre 2021, Martin Le Pape a affiché sa volonté de changer de dimension et de se projeter sur la célèbre Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum – Destination Guadeloupe en Class40 Class40 #Class40 au travers d’un projet performant, avec un bateau neuf. Un plan VPLP dont le propriétaire a choisi de lui faire pleinement confiance pour assurer les différents choix techniques et le suivi de chantier de construction puis pour l’accompagner ensuite dans son propre projet.

Un bateau à « sa patte »

« Le bateau, dont la sortie de chantier est prévue le 13 mai prochain, est le numéro 3 des Clak40. Le pont et la coque sont assemblés ce vendredi. Il restera alors la pose de l’accastillage et l’installation de l’électronique à effectuer, ainsi que la décoration. Tout devrait aller assez vite désormais dans la mesure où chaque chose a été bien anticipée »,

explique le skipper de la Fondation Stargardt, qui a notamment pu profiter des retours effectués sur les deux sisterships précédents.

« Nous avons essayé d’améliorer quelques points. Nous avons, entre autres, corrigé le tir en termes de poids. Je suis très content de l’expérience que je vis actuellement dans le cadre de la construction du bateau. Ce dernier n’est, certes, pas le mien, mais il me ressemble d’une certaine manière puisque le propriétaire m’a donné carte blanche pour les aménagements et les optimisations »,

souligne Martin, forcément impatient, à ce stade, de découvrir tout le potentiel de son 40 pieds sur l’eau et d’en découdre.

Les armes pour gagner

Si la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum est son objectif principal, le navigateur prévoit, en guise de préparation, de participer à l’Armen Race (du 26 au 29 mai) puis à la Drheam Cup (du 13 au 24 juillet) et la 40 Malouine Lamotte (du 15 au 18 septembre).

« Ces courses vont me permettre de valider les choix réalisés sur le bateau, de prendre mes marques et de monter en puissance avant la grand-messe du mois de novembre », assure le Finistérien. « La Route du Rhum est une course de légende et bien que j’aie déjà cinq transatlantiques en double en course au compteur, elle va être ma toute première transatlantique en solitaire. Je pense être bien armé pour aller chercher un bon résultat et je dispose des moyens de mes ambitions, mais dans la mesure où je découvre le Class40 Class40 #Class40 et le bateau, pour le moment, je reste humble. Je suis boulimique d’apprendre et d’observer dans un premier temps ! », assure Martin Le Pape.

Un fidèle engagement

« Je suis très fier et heureux que mes partenaires réitèrent leur confiance en moi. C’est une belle histoire Histoire #histoire qui s’inscrit dans la durée avec la Fondation Stargardt et les principaux mécènes du projet : Bellocq Paysages et Semaq. Porter hautes les couleurs de la Fondation et de la cause de la malvoyance donne du sens à mon projet, et je compte donner le meilleur de moi-même pour rendre fier toutes les personnes qui nous suivront. » termine Martin Le Pape.


- Communiqué Rivacom


A la une