SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Trophée de l’île Pelée

Coupe d’Europe Universitaire : l’équipage École Polytechnique Fédérale de Lausanne 1 l’emporte à Cherbourg

samedi 15 octobre 2016Redaction SSS [Source RP]

Le rideau est tomb" sur la 21e édition du Trophée de l’île Pelée. Du 12 au 16 octobre, la rade de Cherbourg a accueilli sur son plan d’eau les meilleurs équipages étudiants européens. Les conditions météo variées ont permis au comité de valider 11 courses (9 retenues) en 3 jours.

Après avoir survolé les débats, les suisses de l’équipage École Polytechnique Fédérale de Lausanne 1, mené par Ireneu Pla, décrochent le titre et remportent la Coupe d’Europe Universitaire. La deuxième marche du podium a, elle, été très disputée mais le mano a mano final aura donné raison aux frenchies du team Voile ESIX 2 UNICAEN 2, skippé par Calliste Antoine. Les suisses – encore eux – de l’équipage École Polytechnique Fédérale de Lausanne 2 complètent le tableau. Coup de chapeau à l’équipe 100% girly de l’Université de Bretagne Occidentale qui termine 4e au classement général à quelques points seulement des places d’honneur !

La parole à :

EPF Lausanne 1, vainqueur de la Coupe d’Europe Universitaire : « Nous avions une super équipe, nous avons pris beaucoup de plaisir à naviguer ensemble. Comme d’habitude à Cherbourg, les conditions ont été exceptionnelles ce qui nous a permis de montrer un peu ce que nous savions faire ! Nous avions envie de remonter sur le podium, grâce à nos deux équipes de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne c’est chose faite ! Rendez-vous en 2017 pour la remise en jeu du titre et, nous l’espérons, en 2018 pour le Mondial. » Ireneu PLA

Voile ESIX 2 UNICAEN 2, 2e au classement général de la Coupe d’Europe Universitaire : « Nous étions ce matin à égalité de points avec l’équipage d’EPF Lausanne 2. Clairement, la deuxième marche du podium était en jeu. Mais nous y sommes allés comme d’habitude, sans pression ! Nous avons remporté une course aujourd’hui et assuré les autres. Nous terminons à un petit point devant les suisses, heureux de finir deuxième ! » Calliste ANTOINE.

- Info presse Alexandra Asselin



A la une