SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Spindrift Racing | Trophée Jules Verne

Yann Guichard : "Nos principales sources seront l’énergie solaire et éolienne"

jeudi 14 octobre 2021Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Dona Bertarelli et Yann Guichard repartent à l’assaut du Trophée Jules Verne, détenu depuis 2017 par Francis Joyon et son équipage en 40j 23h 30’ 30’’. À bord de Sails of Change (ex-Spindrift 2), ils seront onze à mener le maxi-trimaran remodelé l’hiver dernier pour améliorer encore ses performances.

Ce sera la quatrième tentative de Yann Guichard comme skipper sur ce tour du monde à la voile avec pour objectif non seulement le Trophée Jules Verne, mais aussi l’autonomie énergétique. Pour la première fois, la totalité du périple sera effectuée sans moteur auxiliaire.

« Nous allons relever un défi supplémentaire, puisque nous tenterons de battre le record Record #sailingrecord du tour du monde sans utiliser d’énergie provenant de combustibles fossiles. Nos principales sources seront l’énergie solaire et éolienne, ainsi qu’un générateur à vélo embarqué. Nous voulons démontrer que c’est possible, » précise le skipper Yann Guichard.

Ce nouveau challenge énergétique vient en parallèle des évolutions techniques apportées l’hiver dernier concernant le cockpit, l’aérodynamisme et la coque centrale, raccourcie de trois mètres. Cette dernière modification offre un meilleur équilibre à la barre et moins de vibrations à bord du plus grand multicoque de course jamais construit (37 mètres), renommé pour cette tentative : Sails of Change.

Un stand-by dès le 1er novembre

C’est depuis La Trinité-sur-Mer que le maxi-trimaran Sails of Change partira pour rejoindre la ligne de départ devant Ouessant, dès qu’une fenêtre météorologique sera favorable à partir du 1er novembre 2021.

Dix marins aux profils complémentaires, parmi lesquels cinq tourdumondistes, s’élanceront aux côtés du skipper Yann Guichard pour cette quatrième tentative de l’équipe. Deux d’entre eux, Thierry Chabagny et Xavier Revil, ont déjà été détenteurs du Trophée Jules Verne en 2012, tandis que Dona Bertarelli est la femme la plus rapide autour du monde depuis 2016. Au total, neuf des onze marins se sont déjà essayés au Trophée Jules Verne. Seuls Julien Villion et Yann Jauvin feront leurs débuts sur cette épreuve mythique de la course au large internationale.

Équipage 2021 du maxi-trimaran Sails of Change

  • Yann Guichard - skipper
  • Dona Bertarelli - reporter embarquée
  • Benjamin Schwartz - navigateur
  • Jacques Guichard - Chef de quart
  • Xavier Revil - Chef de quart
  • Jackson Bouttell – Chef de quart, numéro 1
  • Duncan Späth - navigant
  • Thierry Chabagny - navigant
  • Gregory Gendron - navigant
  • Julien Villion - navigant
  • Yann Jauvin - navigant, numéro 1
  • Jean-Yves Bernot - routeur à terre

- Communiqué / www.spindrift-racing.com
- Site du record : www.spindrift-racing.com/jules-verne/

LE TROPHÉE JULES VERNE EN BREF

- Départ et arrivée : ligne entre le Phare de Créac’h (Ile d’Ouessant) et le Cap Lizard (Angleterre)
- Tour du monde du monde en équipage par les trois caps (Bonne Espérance, Leeuwin, Horn)
- Distance la plus courte à parcourir : 21 600 milles (environ 40 000 kilomètres)
- Ratification : World Sailing Speed Record Council, www.sailspeedrecords.com
- Temps actuel à battre : 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes
- Vitesse moyenne : 21,96 nœuds
- Date du dernier record : janvier 2017
- Détenteur : IDEC Sport, Francis Joyon et ses 5 hommes d’équipage
- Date début de stand-by de Spindrift 2 : 6 novembre 2017


Portfolio



A la une