SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

IKA KiteFoil Class

Formula Kite : Nico Parlier sacré champion du monde à Oman

samedi 25 novembre 2017Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le Français Nico Parlier vient de s’imposer sur le championnat du monde de Kite Surf Surf #Surf qui s’est achevé vendredi à Oman. Ce titre récompense un parcours sans faute. Son compatriote, Axel Mazella prend la seconde place. Chez les filles, le titre est remporté par Daniela Moroz (USA) alors que la Française Alexia Fancelli prend la troisième place.

La famille Parlier a donné naissance à un nouvel extra-terrestre. Après le père, Yves, qui a marqué le monde de la course au large, c’est le fils qui écrit aujourd’hui l’avenir du kite surf Surf #Surf . Le jeune Nico a en effet étrillé la concurrence du championnat du monde. Survolant les eaux omanaises aux commandes d’un kite à foils, il a remporté 11 courses et ses plus mauvaises performances sont des manches de… 2.

Tout en retenue, le jeune Parlier s’est dit heureux de son championnat alors que ses concurrents ne pouvaient qu’admirer sa vitesse Vitesse #speedsailing et ses prouesses tactiques. Aujourd’hui, la bataille a été serrée lors des Medal Series mais le rider français était déjà assuré du titre avant le lancement de la dernière course.

« Ça a été une bonne journée » explique Parlier. « Je gagne la Medal Series mais j’aurais pu rester sur la plage et j’aurais tout de même gagné. Le niveau de la compétition était très élevé et ça a été dur. Nous allons de plus en plus vite et j’aime ça car notre sport est de plus en plus disputé. »

Dans le camp français, la fête est totale puisque c’est le jeune Axel Mazella qui prend la seconde place. Tout s’est joué aujourd’hui pour Axel. Il était 3e quand le Britannique Olly Bridge s’est écroulé, dans la seconde des Medal Series. Axel a saisi l’opportunité et a même terminé le championnat par une victoire de manche. Il devient ainsi vice-champion du monde et champion du monde des moins de 21 ans.

« Ça a été très intense. Quand j’ai vu le classement général, je savais que je pouvais terminer deux places derrière lui (Olly Bridge) mais j’ai gagné. Ce format, avec des courses très courtes, est très très difficile car si tu prends un mauvais départ ou que tu fais une erreur, c’est terminé. C’est pour ça que je suis très heureux de cette seconde place » explique Mazella.

Chez les filles, c’est l’Américaine Daniela Moroz – 16 ans seulement - qui est sacrée championne du monde pour la seconde année consécutive. Elle a remporté 21 courses. La Russe Elena Kalinina est seconde alors que la Française Alexia Fancelli complète le podium.

« Je suis contente et en même temps triste avec cette place. Je suis heureuse d’être troisième derrière Elena parce que je suis très proche d’elle maintenant. Je suis heureuse de mes progrès et je reviendrais l’année prochaine pour être deuxième, voire première » explique Alexia.

Dans la baie de Muscat, le spectacle a été au rendez-vous avec un 58 riders engagés représentant 22 pays et six continents. Devant un somptueux paysage de montagne, les concurrents flirtaient avec les 40 nœuds, même dans des conditions de vent faible.

- Voir les meilleurs moments du jour 4 : www.facebook.com/OmanSail/videos/10155904948642328/

- Full results can be found at : www.formulakite.com/results

Formula Kite World Championship, Men

  • 1 Nico Parlier (FRA)
  • 2 Axel Mazella (FRA)
  • 3 Olly Bridge (GBR)

Formula Kite World Championship, Women

  • 1 Daniela Moroz (USA)
  • 2 Elena Kalinina (RUS)
  • 3 Alexia Fancelli (FRA)

Voir en ligne : Press info IKA Class / internationalkiteboarding.org

Portfolio



A la une