SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat 6.50 Charente-Maritime/Bahia 2003

Les Mini-Transateux une nouvelle fois éco-navigateurs

Opération Label Bleue renouvelée pour la Transat 650

samedi 12 juillet 2003Information Transat 650

Dans le cadre de la Transat 6.50 Charente-Maritime/Bahia 2003, qui partira le 7 septembre prochain de Fort Boyard, le Grand Pavois lance l’opération « Echo Label Bleue » avec le concours de l’Association EchoMer et de ses partenaires. Cette opération vise à sensibiliser l’ensemble des skippers, qui prendront le départ de la course, au respect des espaces maritimes. La Transat 6.50, dont le parcours traversera différents sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, comme Lanzarote (Canaries), sera ainsi un exemple de respect de l’environnement. « Les marins seront une véritable vitrine pour le public à l’heure où les Français sont en pleine prise de conscience des problèmes écologiques en mer et sur terre » explique David Beaulieu, coordinateur de l’opération.

Les autocollants dessinés par les enfants font partie de la tradition chez les minis. Cette année encore comme en 1997 sur les voiles des minis de Pierre-Yves Horel et Pierre-Yves Moreau.
Photo : Ch.Guigueno / Pipof.com/voile

Amoureux de la mer, de sa faune et de sa flore, les skippers, professionnels ou amateurs, ne sont pas tous irréprochables en matière de respect de l’environnement. Aujourd’hui encore, il n’est pas rare que les déchets inhérents à une course ou à une simple croisière finissent en pleine mer. Pourtant, les marins doivent être les meilleurs représentants du respect des mers et des océans. Ainsi, la région Poitou-Charente, l’association Echo-Mer et l’ADEME, se sont saisis de ce paradoxe pour lancer une action auprès des concurrents de la Transat 6.50 Charente-Maritime/Bahia et faire de ses participants des « éco-navigateurs » exemplaires.

Pour permettre aux skippers de participer activement à l’Opération « Echo label Bleue », un certain nombre d’accessoires et d’initiatives seront mis en place au moment de la course. Ainsi, les skippers bénéficieront de plusieurs briefings avant le départ, à l’escale et à l’arrivée pour connaître les bons comportements à adopter en mer, mais également au port. A l’issu du premier briefing, les concurrents seront invités à signer une charte de bonne conduite : l’Engagement du Coureur Eco-citoyen. Comme preuve de leur engagement, les skippers apposeront ensuite l’empreinte de leurs mains sur un panneau prévu à cet effet. Celui-ci qui exposé sur le Village Départ de la course, puis à la Maison de la Charente-Maritime jusqu’au mois de novembre, dans le cadre de l’exposition consacrée à la Transat 6.50 Charente-Maritime/Bahia.

Chaque participant se verra également offrir des sacs biodégradables à base d’amidon de maïs, des containers spéciaux pour jeter piles et mégots de cigarettes, de la nourriture bio et des produits d’entretien à base végétale et donc sans aucune incidence néfaste sur l’environnement. Un concours visant à récompenser le skipper le plus méritant est également organisé dans le cadre de l’Opération Label Bleue. Le lauréat recevra un prix lors du prochain Salon nautique de Paris.

Ce programme a pour objectif, par l’intermédiaire des skippers, de sensibiliser le grand public et de générer une prise de conscience « éco-citoyenne » sur les dangers que plastiques et produits toxiques représentent pour l’environnement maritime mais aussi terrestre. Ainsi, dans un souci de cohérence, le Bassin des Grands Yachts de La Rochelle, qui accueillera le Village Départ de la course du 3 au 7 septembre, sera équipé de réceptacles pour recueillir les produits hautement toxiques, utilisés par les skippers et les préparateurs des bateaux : colles à base pétrochimique, piles, batteries… En outre, les exposants du Village Départ se sont également engagés à utiliser ces infrastructures de tri sélectif.

Cette initiative fait écho à l’opération « Label Bleue » qui a permis à 750 enfants de rencontrer, au cours de l’année scolaire, les skippers de la Transat 6.50 Charente-Maritime/Bahia ainsi que des experts du tourisme et de l’environnement. Les écoliers ont également été invités à réaliser 70 dessins, actuellement exposés à la Maison de la Charente-Maritime et ce jusqu’au 20 août 2003. Ces œuvres orneront ensuite les voiles des bateaux participant à la Transat Charente-Maritime/Bahia, véhiculant ainsi leur message environnemental jusqu’à Puerto Calero au Canaries, puis vers Salvador de Bahia, où les premiers concurrents sont attendus à la mi-octobre.

• Le 7 septembre : la 14e ’Mini-Transat’

Vingt-six ans après la création de l’épreuve, la 14e Edition de la Transat 6.50 Charente-Maritime/Bahia partira le 7 septembre du pied de Fort Boyard, symbole historique et médiatique de la Charente-Maritime, en direction de Salvador de Bahia (Brésil). Ex-Mini Transat, cette épreuve désormais mythique réunit tous les deux ans des skippers de tous horizons pour une traversée de l’Atlantique sur des bateaux d’une longueur maximum de 6,50 mètres. Comme lors de la précédente édition, les concurrents feront route vers Puerto Calero aux Canaries avant de rallier les côtes de l’Amérique du Sud. Un parcours initié par GPO, le département évènementiel du Grand Pavois, qui prendra en charge, pour la seconde fois, l’organisation de la course avec le soutien du Conseil Général de Charente-Maritime, du Gouvernement de Bahia et du Club Méditerranée.

Information Agence gopublic / GPO



A la une