SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#VG2016

Vendée Globe 2016 : trois places supplémentaires en plus des 27 initialement prévues dans l’avis de course

mercredi 29 juin 2016

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

A l’occasion de la réunion qui s’est tenue ce mercredi 29 juin aux Sables d’Olonne entre l’organisation et les skippers du huitième Vendée Globe, Yves Auvinet, Président de la SAEM Vendée, a fait une annonce attendue. Il s’agit de l’ouverture à trois places supplémentaires en plus des 27 initialement prévues dans l’avis de course. Si tous les marins bouclent leurs obligations nautiques à temps, pas moins de 30 skippers pourront prendre le départ du tour du monde en solitaire et sans escale, le 6 novembre prochain. Une bonne nouvelle à plusieurs titres, notamment pour l’internationalisation du Vendée Globe puisque dix nations pourraient ainsi être représentées. Un record dans l’histoire de l’événement.

Pour des raisons logistiques aux Sables d’Olonne (nombre de places disponibles sur le ponton de port Olona), la direction de course du Vendée Globe avait décidé de limiter à 27 le nombre de skippers pouvant s’engager sur le tour du monde en solitaire et sans escale. A ce jour, 26 skippers sont officiellement inscrits à la huitième édition (voir la liste ci-dessous). Et quatre marins sont en attente de validation de leurs obligations nautiques. Concrètement, ils doivent boucler la qualification en mer avant le 1er octobre prochain et/ou obtenir leur certificat IMOCA valide pour le Vendée Globe, le 30 septembre au plus tard. Ces quatre skippers sont Kojiro Shiraishi, Jean-François Pellet, Conrad Colman et Enda O’Coineen. Ces derniers sont les premiers concernés par l’annonce faite ce mercredi par Yves Auvinet, Président de la SAEM Vendée :

« Je suis favorable à une ouverture à trois places supplémentaires en plus des 27 places prévues au sein de l’avis de course. Dans le cas où les obligations nautiques de l’un ou de l’ensemble des skippers seraient remplies dans les délais impartis, il me paraîtrait inconcevable de ne pas leur permettre de prendre le départ. Lorsque l’on connaît l’investissement que représente la préparation de cette course, je pense que si l’on remplit toutes les conditions, chacun doit pouvoir bénéficier d’une chance de participer au Vendée Globe. »

Concernant la problématique logistique qui limitait le nombre de places au ponton de Port Olona, Yves Auvinet a confirmé qu’une solution a été trouvée.

« Nous nous sommes assurés avec la direction de course que cette situation soit réalisable matériellement au sein du port. Ce qui est absolument le cas. Il conviendra donc de modifier l’avis de course en ce sens par l’approbation d’un nouvel avenant (avenant n°2). »

Quatre continents et 10 nations

Cette ouverture du nombre de places devrait permettre ainsi d’accroitre l’internationalisation du prochain Vendée Globe. Si tous les prétendants bouclent leurs budgets et leurs obligations nautiques à temps, quatre continents et dix nationalités pourraient être représentés : France, Espagne, Hongrie, Etats-Unis, Angleterre, Suisse, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Japon, Irlande. Une situation inédite dont on ne peut que se réjouir. Autre chiffre à retenir : neuf skippers étrangers pourraient prendre part au tour du monde en solitaire, soit près d’un tiers de la flotte.


Les 26 skippers officiellement inscrits à ce jour :

Jérémie Beyou (France), Tanguy de Lamotte (France), Vincent Riou (France), Morgan Lagravière (France), Armel Le Cléac’h (France), Paul Meilhat (France), Sébastien Destremau (France), Eric Bellion (France), Jean-Pierre Dick (France), Fabrice Amedeo (France), Sébastien Josse (France), Yann Eliès (France), Thomas Ruyant (France), Didac Costa (Espagne), Kito de Pavant (France), Jean Le Cam (France) : en cours de qualification (doit boucler 1500 milles en solitaire), Bertrand de Broc (France), Louis Burton (France), Nandor Fa (Hongrie) : en cours de qualification (doit boucler 1500 milles en solitaire), Rich Wilson (Etats-Unis), Alex Thomson (Angleterre), Arnaud Boissières (France), Alan Roura (Suisse), Stéphane Le Diraison (France) : en cours de qualification (doit boucler une course transatlantique en solitaire), Pieter Heerema (Pays-Bas), Romain Attanasio (France).

Les 4 inscrits en attente de validation de leurs obligations nautiques

Kojiro Shiraishi (Japon), Conrad Colman (Nouvelle-Zélande), Enda O’Coineen (Irlande) et Jean-François Pellet (France) qui doit également boucler une course transatlantique en solitaire.

Portfolio



A la une