SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#GC32

GC32 Racing Tour : Flavio Marazzi a remporté la Quantum Key West Race Week

lundi 26 janvier 2015Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La Quantum Key West Race Week a été l’occasion d’une première spectaculaire pour les GC32 aux USA. Durant les cinq jours de course qui se sont tenus dans des températures très douces au large de la pointe sud de la Floride, les équipages des quatre GC32 en lice ont expérimenté différents types de conditions.

Alors que la météo du début de semaine a été marquée par des vents plutôt légers, dans lesquels les catamarans à foils ont tout de même pu naviguer jusqu’à près de deux fois la vitesse du vent, les 20 nœuds de vent du dernier jour leur ont aussi permis de voler sur leurs foils non seulement au portant, mais aussi au près.

Quatre GC32 étaient de la partie : ARMIN STROM Sailing Team, mené par Flavio Marazzi, et ZouLou, le team d’Erik Maris, qui ont fait le déplacement depuis l’Europe, se sont alignés face à deux équipages américains : ARGO, skippé par le double champion du monde de Melges 32 Jason Carroll, et celui d’Alex Jackson, venu lui aussi du Melges 32, à bord de Leenabarca.

ARGO a donné le ton sur la compétition. Bien que la Quantum Key West Race Week ait été sa première sortie officielle en régate à bord du GC32, le team de Jason Carroll a tiré profit du temps qu’il a passé à s’entrainer à Key West avant la course, ainsi que d’un plan d’eau qui lui est familier, tout en savourant les vents légers à modérés du début de semaine. ARGO a en effet mené les débats jusqu’à l’avant dernier jour des régates, sans toutefois dominer totalement ses adversaires, puisque Leenabarca a pu marquer des points tout au long de la semaine.

A partir de jeudi, les équipages d’ARMIN STROM Sailing Team et de ZouLou sont passés à la vitesse supérieure, et deux manches dans du vent plus fort ont permis aux trois premiers bateaux de se retrouver au coude à coude avant la dernière journée, avec un avantage comptable pour ZouLou.

Flavio Marazzi, ex navigateur Olympique (Star), et son équipe, remportent pour finir la première manche du dernier jour, l’équipage Suisse ayant fait la démonstration de son expérience dans des conditions musclées en prenant la tête à la première marque, puis en creusant sur ses adversaires jusqu’à la fin de la manche.

A tout juste un point du leader à ce moment-là, ARGO a malheureusement dû se retirer après cette manche du fait d’une avarie matériel sur son gouvernail (un parcours jonché de paniers à homards étant un danger supplémentaire sur le plan d’eau pour les équipages).

« Nous avons réfléchi à si nous pouvions ou non le réparer ou bien le laisser tel quel, mais étant donné la rudesse des conditions à ce moment-là, cela aurait provoqué encore plus de dégâts si nous avions continué à courir », explique Jason Carroll.

ZouLou gagne la dernière manche, et une seconde place suffira à ARMIN STROM Sailing Team pour remporter le premier trophée en GC32 sur la Quantum Key West Race Week.

Bien que les GC32 puissent facilement s’accommoder de 20 nœuds de vent, les conditions rencontrées vendredi ont fait lever le pied aux équipages. Flavio Marazzi explique :

« le problème était que si l’on allait trop vite au portant, nous sautions sur les vagues et cela représentait un risque. Comme le but était de terminer la course, il fallait trouver un juste milieu entre retenir le bateau et aller suffisamment vite pour remporter la régate. »

Bien que trois équipages aient fait leurs débuts en GC32 à Key West, Flavio Marazzi est ravi du haut niveau de compétition avec une flotte homogène :

« C’était vraiment super que le classement soit si serré jusqu’au dernier jour, et qu’il ne dépende ni des bateaux, ni du matériel ou de voiles différentes, mais seulement du travail d’équipe et des manœuvres à bord. »

Erik Maris, skipper de ZouLou, a l’expérience des catamarans Extreme 40 et des D35, mais ce dernier n’avait qu’une semaine d’entrainement en GC32 à son actif avant Key West (entrainement effectué en octobre dernier). Thierry Fouchier, marin expert des multicoques, notamment sur l’America’s Cup, régleur de voiles d’avant à bord du GC32, commente :

« je suis très impressionné par le bateau et tous les systèmes marchent plutôt bien. Ce sont les premiers pas de la Classe, mais je ne serais pas surpris qu’ils attirent de plus en plus de propriétaires et que cela génère une très bonne compétition. Les bateaux sont faciles à naviguer, et l’on peut apprendre à voler très vite. Et l’on peut aussi naviguer en sécurité, ce qui est une bonne chose. »

Cameron Appleton, ancien barreur de Team New Zealand, tacticien aux côtés d’Alex Jackson sur Leenabarca, qui a souffert de quelques problèmes techniques :

« je n’ai jamais fini dernier sur une régate tout en m’étant autant amusé ! Alex est reparti avec un grand sourire sur son visage. Ces bateaux ont rendu le vol en multicoques à foils accessible à des marins moins expérimentés. Vous pouvez monter à bord et les barrer correctement, puis le jeu est de perfectionner vos capacités. La courbe d’apprentissage est immense, mais elle n’est pas à un niveau inatteignable. »

Lors de la dernière partie de la semaine, Cameron Appleton a fait remarquer qu’ils avaient atteint des vitesses se rapprochant des 30 nœuds, mais que c’était la manœuvrabilité des GC32 qui était impressionnante :

« dès que vous montez sur les foils et que vous vous êtes habitués à cette sensation, les bateaux sont en fait bien plus confortables que ce que l’on peut imaginer. Nous avons fait des choses que nous n’aurions pas pu faire sur d’autres multicoques - abattre et ainsi de suite - nous aurions « cabané ». Après les courses nous avons fait des tests de vitesse au reaching avec un angle que l’on n’aurait jamais considéré normalement sur un multicoques, mais la sensation de puissance et de contrôle était bien là. »

Les GC32 se préparent pour l’ouverture du circuit Européen, le GC32 Racing Tour, qui débutera avec la GC32 Austria Cup, qui se tiendra sur le Lac de Traunsee, en Autriche, du 27 au 31 mai. La participation de nouvelles équipes qui rejoignent le GC32 Racing Tour sera annoncée dans les semaines à venir.


Voir en ligne : Info presse www.gc32racing.com



A la une