SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#SportBoats

XXXIe PRIMO CUP : domination russe et alémanique tant en participation que sur les podiums

Jean-Jacques Chaubard, Markus Sigrist, Claus Lehmann, Corrado Agusta, Marc Mallaret titrés

mardi 10 février 2015Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

De la neige sur les sommets et des bateaux dans la brise sous un soleil quasi printanier…, le charme de la Primo Cup – Trophée Credit Suisse, initiée il y a 31 ans par S.A.S. le Prince Albert II, dès son arrivée à la présidence du Y.C.M., a encore opéré cette année.

Avec 188 unités sur les deux week-ends, réparties en 10 séries, soit près de 1000 concurrents, la Primo Cup – Trophée Credit Suisse demeure bien la classique hivernale de la course au large, tant en monotypie que pour les IRC, séduits également par son format de multiples manches en baie, sur des parcours construits dans l’axe du vent, où s’enchaînent les séries et les participants. Permettre aux amateurs de côtoyer, à terre comme en mer, des grands noms de la voile mondiale et de l’America’s Cup, à l’instar cette année de l’Italien Francesco de Angelis, les Français Sébastien Col ou Marc Pajot, c’est aussi cela la Primo Cup ! Autre particularité, la fidélité de l’équipementier Slam à l’épreuve depuis près de 30 ans, qui offre une dotation aux trois premiers équipages de chaque série en vêtements de sa ligne Advanced Technology Sportswear.

En parallèle des débats sur l’eau, l’organisation de séminaires, dédiés à la direction de course et encadrés notamment par l’Israël Nino Shmueli, vice-président du comité de course de l’ISAF et le Turc Ilker Bayindir ainsi que des formations au logiciel de classement de la fédération française de voile.

Dimanche 8 février 2015 - Pour cette dernière journée de course, le vent d’Ouest de 12 nœuds, basculant en Est en fin de journée a permis au Comité de Course de mouiller des manches sur une mer plate pour les quatre séries monotypes en lice (J/70, Melges 20, Longtze Premier, Platu 25) aux côtés des IRC, de plus en plus nombreux. Tout comme le week-end dernier, la Primo Cup-Trophée Credit Suisse était bien la seule régate où il était possible de naviguer aux vues des conditions météo dans l’hexagone et des BMS (bulletins météo spéciaux) sur la Côte Atlantique et en Méditerranée occidentale.

Longtze Premier : « leadership » à prendre

En Longtze Premier et en l’absence de Nicolas Bérenger, quadruple vainqueur de la Primo Cup, pour cause de préparation du Tour de France à la voile, la régate semblait très ouverte. C’est Petit Dragon barré par Marc Mallaret, qui a dominé les débats avec 3 victoires de manche. Une première place qui lui a été contestée par le Suisse Jarno Wieland (Shensu), deuxième l’an dernier. Le Français Laurent Abignoli (Tendrisse) termine sur la troisième marche, un départ prématuré sous pavillon noir (BFD), dans la troisième manche, lui ayant ôté toute chance de victoire.

« C’était une belle entame pour nous tous. Cela fait quelques années que nous venons lancer notre saison de régate à Monaco. Nous avions réuni 11 équipages : habitués de la classe, amateurs venus se faire plaisir en Principauté ou étudiants désireux de s’entrainer et de se confronter aux meilleurs » a déclaré Pierre Mas, Directeur Général de Longtze Yacht Europe.

Melges 20 : Avec la présence de Harry Melges

En Melges 20, la série la plus internationale avec 8 nationalités réparties dans les 28 unités, c’est un plateau de qualité qui était réuni, avec la présence des ténors de la classe, comme par exemple le champion d’Europe en titre Achille Onorato (Mascalzone Latino Jr.) ou l’Américain Russell Lucas (Shimmer), associé pour l’occasion à Federico Michetti et à Harry Melges, petit-fils du fondateur « Buddy » Melges, venu spécialement de Floride découvrir les seules régates de Melges 20, organisées en France et en Méditerranée occidentale.

« Nous sommes fiers de constater le dynamisme de notre flotte, avec soixante-dix Melges 20 en compétition ce week-end de part et d’autre de l’Atlantique » a déclaré Federico Michetti, Président de Melges Europe.

Le monégasque Augusto Corrado (Customly) crée la surprise en s’imposant avec deux victoires de manche et une deuxième place devant l’Italien Mirko de Falco (Peccere). Victorieux en janvier dernier sur ce même plan d’eau lors de l’Acte 3 des Monaco Sportsboat Winter Series, l’équipage russe du Saint-Petersburg Yacht Club, emmené par la jeune Polina Liubomirova (Bronenosec), âgée seulement de 20 ans et seule barreuse dans cette série, décroche la troisième place, grâce à sa victoire dans la dernière manche.

J/70 : Record d’affluence

Autre série très en vogue, le J/70 qui était la plus représentée avec 32 inscrits, soit la plus forte concentration après le dernier européen organisé à Riva del Garde en Italie avec 36 bateaux. Une fréquentation de bon augure en prévision du championnat d’Europe qui sera organisé par le Yacht Club de Monaco du 12 au 17 octobre 2015 (dont le site est d’ores et déjà accessible sur le site www.ycm.org). C’est dans cette optique que les représentants des classes française, italienne et allemande étaient venus à la rencontre de leur homologue Jacopo Carrain pour prendre la mesure du plan d’eau monégasque. Un dynamisme de la flotte qui se traduit par l’organisation à Monaco, les 28 et 29 mars, de la première épreuve du championnat national italien de J70, avec une quarantaine d’unité attendues. A noter la participation pour la première fois sur ce bateau de l’Italien Francesco de Angelis, patron du défi italien Luna Rossa pour l’America’s Cup.

La dernière manche fut décisive pour l’allemand Claus Lehmann (Blanker Hans), qui remporte l’épreuve avec un point seulement d’avance sur l’Italien Alesio Marinelli (Uji Uji) et de deux points sur le havrais Ludovic Sénéchal (Lulu La Nantaise).

« Les infrastructures du nouveau bâtiment sont exceptionnelles pour naviguer et s’entraîner pour les événements majeurs à venir. Nous avons participé à l’acte 3 des Monaco Sportsboat Winter Series et le niveau ne cesse de monter avec quinze nouveaux équipages sur la Primo ». a déclaré l’heureux vainqueur.

Platu 25 : La régularité récompensée

Le Suisse Markus Sigrist (Ursa Minor), troisième l’an dernier, l’emporte avec deux victoires de manche, devant l’armada allemande, emmenée par Wolfgang Renz (Spirit of 25) et Michael Haacke (Amica). Rien n’était pourtant joué jusqu’à la dernière manche entre les 4 premiers, comme en témoignent les quatre points qui séparent au final le premier du quatrième.

IRC : en prévision de Yacht Club’s Cup

Même si la Primo Cup, est avant tout un rassemblement de monotypes, elle accueille depuis plus de quatre ans les IRC, désireux de préparer la saison. La Primo Cup était la première épreuve du championnat de Med 2015, et la seule étape qui confronte les flottes italiennes et françaises. Sans surprise, c’est le Suisse Jean-Jacques Chaubard (Team Vision Future) qui a dominé les débats avec quatre victoires de manche. C’est grâce à sa victoire dans la dernière manche que Jean-Paul Amar (Esparlica 4), associé à la tactique à Walter Pirinoli décroche la 2e place au nez et à la barbe de Vadim Iakimenko (Amber Miles). Prochain rendez-vous des IRC du 28 au 31 août, avec l’organisation de la Yacht Club’s Cup, une épreuve par équipe où chaque club composera un équipage de trois bateaux (Class 1, Class 2 et Class 3). Mais avant cela, le Yacht Club de Monaco organisera du 6 au 8 mars 2015, le dernier acte de la 2e saison des Monaco Sportsboat Winter Series, un programme de régates hivernal débuté en octobre dernier et réservé aux Melges 20, J/70 et SB20.


Voir en ligne : Info presse www.yacht-club-monaco.mc


Classement Général Final (avant décision du jury)

Longtze Premier après 5 courses (4 retenues)

  • 1. Petit dragon (Marc Mallaret, 5 pts)
  • 2. Shensu (Jarno Wieland, 9 pts)
  • 3. Tendrisse (Laurent Abignoli, 12 pts)

Melges 20 après 4 courses (3 retenues)

  • 1. Customly (Corrado Agusta, 4 pts)
  • 2. Peccere (Mirko De Falco, 8 pts)
  • 3. Bronenesec (Polina Liubomirova, 9 pts)

J/70 après 4 courses (3 retenues)

  • 1. Blanker Hans (Claus Lehmann, 7 pts)
  • 2. Uji Uji (Alesio Marinelli, 8 pts)
  • 3. Lulu la Nantaise (Ludovic Sénéchal, 9 pts)

Platu 25 après 4 courses (3 retenues)

  • 1. Ursa Minor (Markus Sigrist, 4 pts)
  • 2. Spirit of 25 (Wolfgang Renz, 7 pts)
  • 3. Amica (Michael Haacke, 8 pts)

IRC après 4 courses (3 retenues)

  • 1. Team Vision Future (Jean-Jacques Chaubard, 3 pts)
  • 2. Esparlica 4 (Olivier Maubert, 6 pts)
  • 3. Amber Miles (Vadim Iakimenko, 8 pts)


A la une