SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#GPEN2015

Grand Prix de l’Ecole Navale : Gourdon, Cammas, Bertrand vainqueurs de l’édition 2015

dimanche 17 mai 2015Redaction SSS [Source RP]

C’est un vent très faible qui attendait ce matin l’ensemble des compétiteurs, que ce soit à Crozon-Morgat, à Camaret ou bien à l’Ecole Navale à Lanvéoc-Poulmic.

En raison des situations sur les deux zones de courses, les Présidents des comités de course de Crozon-Morgat et Camaret ont dû se résoudre à conclure cette 14e édition avant midi sans avoir pu faire courir les compétiteurs une dernière fois. A Lanvéoc-Poulmic, trois départs ont été donnés. Uniquement les Longtze et les Mach 6’50 sur une zone plus ventée ont réussi à valider chacun une course aujourd’hui dont le résultat ne bouleverse pas les classements.

Christophe GAUMONT, Coordinateur des zones de course : « Nous avons eu des conditions très variées. Beaucoup de vent lors de la première journée, deux très belles journées le vendredi et le samedi et enfin une dernière journée avec un vent faible. Nous avons réussi, tout de même, à faire courir les Longtze, les Mach 6’50 dimanche. Globalement nous avons couru 71 courses au total. C’est, je pense, une vraie satisfaction. Je tiens d’ailleurs à remercier l’ensemble du corps arbitral pour leur travail. La particularité de cette épreuve est la variété des sites et des classes. A Crozon-Morgat, il a fallu gérer 5 classes différentes, à Camaret une flotte très importante de 58 J80 et enfin à Lanvéoc Poulmic, 3 classes rapides aux profils différents, et cela n’est pas simple. »

Groupama ou Spindrift ?

Le duel entre les équipages de Groupama (F.CAMMAS) et l’équipe de Yann GUICHARD Spindrift barré par Xavier REVIL constituaient l’intérêt majeur de la journée, puisqu’elles étaient uniquement séparées de deux points. Quelle équipe allait remporter le premier titre de Champion de France de la série ? Finalement après un premier départ dans une toute petite risée, le comité de course a décidé d’annuler la course en cours, en raison du vent trop faible. A défaut d’un nouveau classement aujourd’hui c’est donc Franck CAMMAS - Groupama, leader hier soir qui devient Champion de France !


Voir en ligne : Info presse Rivacom / www.gpen.fr


Paroles de participants

Erwan GOURDON (SN LE BONO), vainqueur en monotype 7’50 remporte les 6 courses.

« Cela ne m’était jamais arrivé de remporter toutes les courses sur une épreuve. Nous n’étions pas les plus rapides de la flotte mais nous avons pris des bons départs. C’était essentiel puisque nous naviguions avec les J22 et Seascape. Il fallait donc se « dégager » très vite. Notre stratégie nous a permis de toujours passer la première bouée en tête. Ensuite nous contrôlions. C’est une belle victoire. »

François COUTANT (CN FOUESNANT), animateur de la Classe Seascape 18.

« Nous sommes fidèle depuis cinq ans au Grand Prix de l’Ecole Navale. C’est une régate très bien organisée et cette année l’ambiance y était très bonne. Sur l’eau John MACLAREN (GBR) remporte encore l’événement, c’est la troisième fois. Mais il a dû se battre car les écarts à l’arrivée sont toujours très faibles et il a parfois été dans des situations délicates dont il se sort remarquablement. »

Franck CAMMAS Groupama (YCPR), vainqueur en DIAM 24.

« C’était ma première navigation en Diam 24. Nous étions donc venu sans pression, même si l’équipage connaissait bien le bateau. Notre objectif était bien entendu de faire le mieux possible, car nous sommes tous des compétiteurs à bord, mais cette victoire est un petit plus. Ma prochaine navigation en Diam sera sur le Tour de France à la Voile car je vais dans les prochaines semaines beaucoup naviguer en Nacra 17 (série olympique) et également participer à la première étape du circuit AC 45 (Coupe de l’America). »

Martin Bertrand (SR ROCHELAISES), vainqueur en J80.

« C’est notre première victoire en J80 et uniquement notre deuxième compétition sur ce support après le Spi Ouest France Intermarché. Nous sommes un jeune équipage (23 ans de moyenne) issu du 470. Notre objectif cette année est le Championnat du Monde à Kiel début juillet. C’est un plan d’eau que nous connaissons bien puisque nous y sommes souvent allés en dériveur. Nous avons hâte, en tout cas le Championnat de France organisé ici au GPEN était une bonne préparation. »

Jean Baptiste GELLEE (APCC), 9e en Diam, membre du Dispositif France Jeune Inshore et Course au Large.

« Notre bilan est assez positif. En trois épreuves sur le circuit Diam nous terminons à chaque fois dans le rond Or. Ici nous avons fait de très bonnes courses sur les parcours construits. Nous avons bien progressé sur la communication à bord du bateau et avec l’apport de l’entraineur de la FFVoile (Philippe MICHEL) nous avons aussi amélioré notre conduite au portant. »



A la une