SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Mini650

Mini en mai : Ian Lipinski vainqueur à La Trinité sur Mer

"Je suis super content d’avoir la chance de naviguer sur un tel bateau"

samedi 28 mai 2016Redaction SSS [Source RP]

Samedi matin, un beau soleil dans la baie de Quiberon, une jolie brise et dans le lointain on aperçoit le premier Mini qui pointe son nez. Ian Lipinski sur Griffon #865 arrive, serein et heureux de remporter l’édition 2016 de la Mini en Mai, après une course qu’il a mené de main de maître depuis le départ.

Dès le départ du petit parcours, Ian est à l’aise avec son bateau et il prend la tête de la flotte sans qu’aucun de ses concurrents ne l’inquiètent. Il passe la bouée de fin de parcours avec une large avance, et c’est parti pour 500 milles en solo sur son plan Raison, qu’il va avaler en creusant encore et toujours l’écart avec les suivants.

Il faut dire que Ian a déjà derrière lui un beau palmarès : en Série, il est le vainqueur de la Transgascogne et de la Mini Transat 2015. 2016, changement de bateau, il prend la suite de Davy Beaudart sur Griffon et entre dans la catégorie Proto. Ce qui semble une nouvelle fois lui réussir, puisque c’est sa troisième victoire de la saison, après la LBSM et la Pornichet Select :

"Je suis super content d’avoir la chance de naviguer sur un tel bateau. A chaque bord, il paraît extraordinaire. C’est un plaisir de chaque instant. C’est nouveau pour moi un bateau si léger et puissant, et ça me surprend encore !".

Concernant sa position dans le classement, Ian a du attendre l’embouchure de la Gironde pour savoir qu’il était en tête :

"J’étais incertain, il y avait eu de la molle et là, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Mais quand j’ai su que le suivant était derrière à 50 milles à un nœud de vitesse, j’étais rassuré. A partir de là, c’était plutôt tranquille, j’ai pris le temps de prendre les bonnes décisions, je voulais faire une navigation correcte sans m’énerver, et prendre le temps de me reposer".

Accueilli par ses proches et sa fille de 2 ans, Ian, un large sourire aux lèvres, semble heureux de cette victoire :

"Tout s’est très bien passé. Il n’a pas fait aussi beau que Yves l’avait dit, il faut dire que j’étais attentif, j’étais en plein test de mes panneaux solaires. C’était vraiment chouette de faire le grand parcours pour la première fois. Nous avons eu toutes les conditions. Il y a eu des passages sportifs et de beaux bords sous spi. A un moment, il y a eu de la houle de face, j’avais l’impression d’être sur un zodiac de 200 cv ! Je suis très content de gagner cette belle course".


Pour suivre la Mini en Mai

- Cartographie


Une fois n’est pas coutume, les Ministes ont eu aujourd’hui l’occasion de partager leurs impressions à leur passage du pont de l’île de Ré. A cette occasion, nous leur laissons la parole, parce que c’est encore eux qui en parle le mieux.

Ian Lipinski - Griffon #865 :

"Ca va très bien, je suis content d’apprendre que je suis 1e, c’est une bonne nouvelle. Le vent était capricieux pour descendre sur la bouée BXA donc je n’étais pas sûr. La journée d’hier a été compliquée mais cette nuit, j’ai bien dormi. Maintenant, il faut rentrer !"

Simon Koster - Eight CUbe #888 :

"C’est très variable, il n’y a jamais beaucoup de vent, ça tourne tout le temps donc il faut faire beaucoup de manoeuvres, beaucoup de changements de voile. S’il y a un peu d’air jusqu’à la fin, ça peut être bien. Le long bord est fait, et il y avait du vent mais malheureusement j’ai eu des soucis techniques alors je n’ai pas pu faire le trou."

Tom Dolan - Offshore Sailing.fr #910 :

"Ca fait du bien d’être au pont. Je suis hyper content. C’est pas fini encore, il y a des mecs derrière, surtout mes collègues de Concarneau. Ils ont faim, je pense qu’ils ne vont pas lâcher l’affaire."

Pierre Chedeville - Blue Orange Games / Voiles des Anges #887 :

"Le début a été difficile avec le passage de Sein et la molle après. 24h compliquées, c’était un peu la roulette russe. Je suis content d’être là et il vafalloir tout donner pour pas rater le tram. Il reste encore pas mal de route, il y a du monde derrière et ils sont chauds."

Emmanuel Renaud - Wild Side #753 :

"Il y a eu pas mal de conditions différentes, le parcours dans la baie était sympa. Après pendant la nuit, ça a été un peu violent en mer d’Iroise, hier tout doux et aujourd’hui entre les deux. Je fais tout mon possible pour arriver à la Trinité pour l’apéro !"

Erwan Le Mené - Sabali #844 :

"Ca ne va pas mal du tout, je suis en pleine forme et comme je suis de retour dans le match depuis ce matin, je pète le feu ! On est assez proche, c’est de bonne augure pour le reste. C’est assez flou au niveau de la météo, va falloir faire avec. Merci à l’organisation et à Yves qui nous a concocté ça, c’est vraiment un beau parcours. On voit du pays, plein de conditions, toute ma garde-robe y est passée, il y a de la bagarre. Tout est réuni pour passer un vraiment bon moment."

Tanguy Bouroullec - Pogo Partners #909 :

"Ca va, j’ai eu de tout, de gros coups de pétole... Je vais tenir ma place, je suis content. J’ai hâte d’arriver pour me poser mais ça va être pas mal la remontée !"

Yannick Le Clech - Dragobert #906 :

"Ca va super ! Super heureux,ça faisait 3 ans 1/2 que je n’avais pas fait du Mini et là je revis ! C’est un petit bateau vraiment extraordinaire, des grands moments de vie, la pétole, sous spi, des cailloux, du courant, tout ce que j’aime en bateau, c’est top ! Je remercie tous les gens qui ont aidé pour la classe et Yves pour avoir fait un parcours aussi top."

Charly Fernbach - Le Fauffifon Hénaff #869 :

"Ca va super bien ! Je suis content de remonter, c’était pas une régate facile. Le retour ne s’annonce pas forcément simple, il y a eu pas mal de coups de mistouffe mais bon on s’y attendait en partant."

Clarisse Cremer - TBS 902 :

"Je viens de me faire doubler par trois bateaux donc je suis un peu de mauvaise humeur mais sinon la régate est top. Merci à mon Tanguy d’avoir préparé le bateau, il est parfait !"

Henri Patou - Défense Assurances #890 :

"Un message pour ma soeur Estelle : lui souhaiter un joyeux anniversaire avec deux jours de retard et la remercier pour ses chaussettes étanches que je mets avec mes Crocs et c’est de la balle pour naviguer !"

Malheureusement, deux concurrents ont du abandonner aujourd’hui. Antoine Cornic - Follow Me #759 qui a eu des soucis électriques :

"Quand j’ai branché mes panneaux solaires, je ne sais pas ce qui s’est passé, ça a tout fait sauter. On n’a pas de téléphone à bord donc on ne peut pas appeler l’électricien. Je rentre tranquille à la Rochelle. A l’année prochaine !"

Marie Robert - Pepen #587 est revenu à la Trinité-sur-Mer en fin d’après-midi :

"J’aurais préféré finir mais je travaille lundi. J’avais tout de même comme objectif de faire le tour de l’île d’Yeu mais ma pile ne marchait pas j’étais donc inquiète de passer une deuxième nuit comme ça. J’ai trouvé ça difficile d’être seule, c’était ma première course en solo mais c’était vraiment bien."



A la une